http://www.realisaprint.com https://www.realisaprint.com
Realisaprint - imprimerie en ligne
Realisaprint - imprimerie en ligne
Connexion | Créer un compte
  • Aucune remise

Lexique de l'imprimerie

Dans le monde de l'imprimerie se cachent de nombreuses expressions plus abracadabrantes les unes que les autres. Nous vous proposons un lexique qui répondra à toutes vos questions. Grâce à ce dernier, vous serez incollables et connaîtrez les principaux termes portant sur le monde graphique, l'impression, les techniques, les supports, les produits, etc. Ainsi vous adopterez les bons termes face o vos clients et pourrez leur expliquer l'impression comme un professionnel du milieu. Vous pourrez l'utiliser lorsque vous passez une commande, pendant sa création ou le regarder avant un rendez-vous avec votre prospect. Si autrefois certains termes vous étiez inconnus, vous avez désormais la possibilité de tout savoir.

Découvrez notre petit dictionnaire de l'imprimerie et parlez l'imprimeur.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

A

A0 : C'est un format utilisé généralement pour l'impression d'affiche. Il correspond à un format 84,1 x 118,9cm.

A1 : C'est la moitié d'une feuille A0, soit un format 59,4 x 84,1cm.

A2 : Il s'agit de la moitié d'une feuille A1, soit un format 42 x 59,4cm.

A3 : C'est la moitié d'un format A2, il est très utilisé dans l'imprimerie. Il correspond à un format 29,7 x 42cm.

A4 : C'est un format papier basique pour les imprimantes de bureau. Il est le papier bureautique le plus courant pour tous. Il correspond à un format 21 x 29,7cm.

A5 : Il correspond à la moitié d'une feuille A4, c'est-à-dire un format 14,8 x 21cm.

A6 : Il fait partie de la famille des petits formats d'impression. C'est la moitié d'un format A5, soit un format 10,5 x 14,8cm. Il est très utilisé pour les documents type flyers.

Accroche-porte : C'est un outil très apprécié dans les établissements hôteliers. C'est un flyer qui s'accroche aux poignets et même aux rétroviseurs pour les loueurs de voiture.

Adhésif grand-format : C'est un support autocollant vinyle de grande taille (supérieur à un format 32 x 45cm).

Affiche « Dos bleu » : C'est un support imperméable utilisé pour les affiches publicitaires, qui grâce à son dos (coloré) bleu offre une grande opacité.

Agrafe : C'est une méthode de reliure qui permet d'assembler les pages à l'aide de piqûres à cheval. C'est en général une agrafe deux points métal.

Akilux : C'est un panneau publicitaire imprimé en polypropène alvéolaire. Il est idéal pour les panneaux immobiliers.

Alupanel : C'est un panneau en aluminium blanc ou brossé. Sa rigidité est idéale pour des panneaux nécessitant une longue durée de vie.

Amalgame : C'est un terme utilisé pour définir un assemblage de plusieurs fichiers, pour une seule et même impression. Cette technique permet de réduire les coûts d'impression.

Anamorphose : Il s'agit d'une déformation, voulue, d'un caractère issu d'un texte. Horizontale ou verticale, elle fait partie de la création graphique.

Anti-curling : La bâche est livrée roulée, avec ce traitement elle retrouvera complètement sa forme plane lors de la pose. Ce traitement est apposé afin de contrer l'effet "escargot".

Aplat : C'est une surface totalement uniforme, c'est-à-dire d'une seule et même couleur.

Assemblage : Mise en ordre des pages afin de reconstituer le document (par exemple une brochure) avant la finition (par exemple le brochage).

Autocollant : Stickers et adhésifs sont des membres de cette grande famille. Ce sont des outils de communication équipés d'une face adhésive. Elle leur permet d'être positionnés sur différentes surfaces.

Autocollant grand format : C'est un support adhésif vinyle de grande taille (supérieur à un format 32 x 45cm).

Autocopiant : C'est un papier composé de plusieurs feuillets, appelés également papier carbone. Il est généralement utilisé pour des carnets autocopiants. Ce papier permet lorsqu'on écrit sur la première feuille, la retranscription instantanée sur la feuille du dessous.

B

Bâche : C'est un outil publicitaire, communément utilisé sur les échafaudages de chantier par exemple. Les bâches peuvent être anti-feu (M1 ignifugée) ou anti-vent (microperforée).

Badge : Il est utilisé lors de grandes manifestations comme un salon ou une journée porte ouverte. Habituellement en PVC, il permet de reconnaître et d'identifier les personnes ou les objets. Le badge rejoint l'idée du Pin's.

Banner : Elle fait partie des supports de communication par excellence. Utilisée en extérieur ou en intérieur elle s'accroche par œillets et est ajustable en hauteur comme en largeur.

Bas de casse : C'est une lettre écrite en caractère minuscule.

Beach flag : Le drapeau de plage est un support évènementiel de signalétique. Synonyme d'oriflamme, il est composé d'un drapeau, d'un mât et d'une embase (pied).

Benday : Nom issu d'un initiateur américain, il désigne un procédé qui permet de superposer des trames de couleurs primaires. Ainsi, on imprime en CMJN sans dégradés.

Bending : C'est un effet "escalier" qui est donné dans les nuances d'un dégradé. Il s'agit d'un phénomène qui peut être visible sur les impressions numériques.

Bichromie : Le terme définit l'utilisation de seulement deux couleurs pour l'impression de divers fichiers.

Bitmap : C'est une image en format matriciel. Le BMP est lisible de tous les éditeurs d'images.

Blanc de soutien : Il est utilisé pour éviter les zones de transparences sur le support imprimé et pour ne pas dénaturer les couleurs désirées. Il remplace le blanc donné par le papier.

Blanc tournant : C'est un blanc qui est à la bordure du document. Il est laissé volontairement pour un effet graphique.

Blanchet : Terme donné pour l'impression de type offset. Il correspond au caoutchouc sur le cylindre de la machine. L'encre est déposée dessus avant d'être retranscrite sur le papier.

Bon à rouler : Contrairement au BAT qui est lui est numérique, le bon à rouler est un "premier jet" fait sur l'imprimante. Il doit être validé par le client et sert de contrôle qualité durant l'impression.

Bon à tirer (BAT) : C'est un fichier de type numérique. Il est utilisé pour le lancement d'une impression pour le client. C'est un accord par don d'une signature numérique par le demandeur d'impression. Il est souvent envoyé par mail avec la mention "bon à tirer".

Bords de sécurité : C'est une marge intérieure dans laquelle il ne faut rien inscrire. Elle permet d'éviter les mauvaises surprises à l'impression.

Bords perdus : Ils sont à intégrer lors de la création de visuels. Lors de l'impression, ils apportent une sécurité pour la bonne coupe des fichiers. Ils permettent à un fichier composé d'aplats de couleur de ne pas avoir de filet blanc.

Bossing : Synonyme de doming, ce terme est utilisé pour définir un sticker recouvert d'une résine en polyuréthane. Il donne un aspect bombé au produit.

Brochage : C'est en terme plus familier la reliure. Les différentes feuilles sont reliées entre elles, selon différentes techniques (spirale, dos carré collé, etc.).

Brochure : C'est un ouvrage dont la couverture est solidaire des feuillets qui la composent, grâce à la reliure choisie (spirale, agrafe).

Bromure : Ce terme désigne l'épreuve photographique, pour la préparation des plaques CTP (de la machine), pour une impression offset.

C

C4 : Cela définit le format d'une enveloppe (format 22,9 x 32.4cm) qui peut accueillir une feuille A4 non pliée

C5 : Cette enveloppe peut contenir une feuille A5 non pliée. Elle correspond à 16,2 x 22,9cm.

C6 : Ce format correspond à 11,4 x 16,2cm. Cette enveloppe accueille une feuille A6 non pliée.

C6/5 ou DL : C'est le format le plus utilisé dans la famille des enveloppes, soit 11 x 22cm. Celle-ci peut contenir une feuille A4 pliée en accordéon ou une carte de correspondance.

Cadrage : Il s'agit de décider des parties du document à garder. Il faut déterminer les dimensions souhaitées et l'échelle (agrandissement ou réduction).

Cahier : Ce terme correspond à un groupe de feuilles (multiple de 4), pliées et assemblées. Il compose une brochure ou un livret par exemple.

Calage : C'est une action effectuée par l'imprimeur. Elle consiste à préparer la machine avant toute impression.

Canvas : C'est une toile de peintre qui peut être imprimée sur mesure. L'impression se réalise sur du 100% coton 340g/m².

Caractère : C'est ce qui désigne les lettres et les symboles d'un texte.

Carte de correspondance : Elle est un synonyme du carton d'invitation. C'est un petit format qui permet d'envoyer des messages de remerciements ou de transmettre des salutations.

Carte « PET » : Il s'agit d'un produit biodégradable. Les cartes sont constituées à partir de plastique recyclé.

Carton d'invitation : Il permet d'envoyer des invitations pour tous types d'évènements. La carte d'invitation peut être personnalisée afin de coller avec le thème de l'invitation. Elle est généralement de petit format pour être envoyée dans des enveloppes DL.

Carton plume : C'est un matériau composite avec un noyau rigide (polyuréthane ou polystyrène). Il est protégé en surface par deux feuilles de papier ou du PVC.

Charte graphique : Il s'agit d'un texte réunissant des codes graphiques qui représentent l'image de l'entreprise. Elle définit l'utilisation des éléments graphiques de l'entreprise (typographie, logo, baseline, etc.).

Chasse : Ce terme désigne la différence de taille qu'il peut y avoir après le passage au massicot entre la première feuille et la dernière feuille de la pile.

Chevalet : C'est un terme exprimé pour plusieurs supports. Un calendrier chevalet est un produit qui se pose sur un bureau. Il est également un synonyme du stop-trottoir, qui est un outil signalétique installé, à l'extérieur, devant un restaurant ou un magasin.

CMJN : (cyan, magenta, jaune, noir), en anglais CMYK. Les trois couleurs primaires accompagnées du noir permettent une impression dite en quadrichromie.

Code barre : Il représente les données numériques d'une carte ou d'un produit. Il est constitué de barres et d'espaces, qui varient selon les données.

Colorimétrie : Elle identifie et mesure les couleurs.

Compte fil : Il s'agit d'une loupe à fort grossissement. Elle détient un gabarit assurant une bonne distance et une échelle de mesure. Il est utile pour observer la trame du document.

Conférencier : C'est une protection qui peut abriter un bloc-notes de format A4 ou A5.

Contre-collage : Il s'agit de coller un support adhésif, sur un autre plus solide, comme le carton ou l'Alupanel.

Couleurs primaires : Il s'agit, en imprimerie, du Cyan, du Magenta et du Jaune. En ajoutant le Noir on obtient le mode colorimétrique CMJN.

Coupe franche : Il s'agit d'imprimer un produit sans ajouter de finitions. Par exemple, l'impression d'une nappe en coupe franche signifie que cette dernière n'a pas d'ourlets.

Cromalin : Il définit en réalité un document représentant la couleur souhaitée. Il sert de bon à tirer et de contrôler la couleur pour l'impression.

CTP : Le Computer To Plate grave des plaques dans le domaine de l'imprimerie offset. Il permet de retranscrire le visuel à imprimer.

D

Débord : C'est ici le synonyme de bord perdu. Il s'agit de laisser un surplus de couleurs dépassant du format final afin d'éviter tout accident (filet blanc) lors de la découpe du document.

Défonce : Il désigne un texte, une image ou un logo laissé en blanc sur un fichier imprimé.

Dégradé : C'est une transition progressive entre les teintes d'une même couleur

Détourage : Ce terme définit le fait de séparer des formes d'un fond d'image. Les détourages se font généralement sur les logiciels de design, et notamment sur Photoshop.

Dibond : C'est une marque de référence pour les panneaux Alupanel en aluminium. Le dibond est un matériau composite. C'est une structure "sandwich" qui thermo-lie deux plaques.

Doming : C'est un adhésif sur lequel une résine en polyuréthane est coulée lors de l'impression. Après le séchage, ce sticker particulier est en forme de dôme.

Dorure à chaud : Elle consiste à incruster à chaud, sur un fichier, une feuille d'or ou d'argent. Elle fait ressortir un texte ou une image.

Dos encollé : Cette reliure est utilisée pour les blocs-notes ou les liasses autocopiantes. Il s'agit d'une colle particulière puisqu'il peut être détaché.

Dos carré collé : C'est une technique permettant l'assemblage de page afin de composer livre. La reliure est réalisée par le biais d'une colle. La couverture doit obligatoirement être de fort grammage (donc rigide).

DPI : C'est la résolution qui est donnée lors de la création d'un visuel. Elle est exprimée en nombre de pixels. En français cela signifie "point par pouce".

E

Encartage : C'est un type de finition qui consiste à insérer dans un document, un autre fichier imprimé. Un petit livret dans un magazine par exemple, ou une feuille dans un rapport.

Echenillage : Ce terme désigne le papier inutilisé et découpé qui se trouve sur une planche. Par exemple, sur une planche mi-chair un espace se trouve entre chaque stickers. L'échenillage est l'action d'enlever cet excédant.

Encoche : En imprimerie, c'est un terme très utilisé dans la fabrication de répertoire ou d'agenda. Il désigne une découpe spéciale effectuée pour facilité la recherche dans le document.

Encre blanche : Elle est idéale pour une impression sur un support de couleur (papier de création foncé ou coloré) ou un support transparent. Ainsi, les impressions de textes et de photos en quadrichromie ne se dénaturent pas.

Enseigne : Elle se trouve à la tête d'un magasin pour afficher le nom de l'entreprise. C'est un outil pour une visibilité longue distance.

Épreuve : C'est un synonyme du bon à tirer (BAT). L'épreuve est le document finalisé présenté au client avant impression.

Estampage : Ce terme désigne le procédé qui donne un effet de creux sur le document. C'est le contraire du gaufrage.

Exemplaire : Ce terme utilisé à longueur de journée, désigne le nombre de reproductions d'un document. Par exemple, "50 exemplaires" d'une carte signifie 50 mêmes cartes.

F

Façonnage : ou finition. C'est un terme vaste qui désigne l'après-impression. Il regroupe les dernières manipulations comme le pliage, la découpe, le brochage, l'encartage, etc. C'est de la mise en forme.

Feuille de passe : Définit un nombre de feuilles imprimées en plus du nombre désiré par le client. Cela permet d'assurer une quantité exacte après les finitions.

Feuille de style : Dans la plupart des cas, il s'agit d'une feuille reprenant les réglages de composition d'un texte ou d'une page. Ainsi, ces paramètres sont appliqués à toutes les pages.

Feuillet : Ce terme désigne les pages qui se trouvent dans les carnets autocopiants. Les feuillets sont des petites feuilles très fines.

Finition : Ce terme désigne un ensemble de traitements qui s'ajoute à l'impression classique. Il peut s'agir de vernis sélectif, de dorure à chaud ou de gaufrage par exemple.

Flycut : C'est un flyer avec découpe, à la forme sur mesure ou prédéfinie. Il est accompagné, lors des commandes, d'un fichier d'aplat noir (réalisé par le client) correspondant à la forme imaginée et souhaitée.

Flyers : Ce sont des prospectus, ou petites affiches, qui sont utilisés pour le tractage ou pour faire de la publicité.

Folio : Ce terme désigne les numéros de page des documents. Le foliotage est la numérotation.

Fond perdu : Il représente la couleur ou l'illustration qui déborde du fichier. Il accompagne le bord perdu dans la sécurité d'impression du document.

Fond tramé : Il désigne une surface qui est faite en deux points de trame. Cette surface peut être unie de noir ou de couleur, détenir une ou plusieurs couches d'encre ou être en dégradé.

Forex : C'est un panneau en PVC expansé. C'est un matériau léger et résistant.

Format : Il définit clairement les dimensions d'un document. Cela peut être un format ouvert ou fermé. Les formats sont généralement indiqués en commençant par la mesure horizontale, puis la verticale (largeur x hauteur).

Format paysage : C'est un terme utilisé lorsqu'on parle d'orientation horizontale du document. Il peut aussi être appelé "format à l'italienne".

Format portrait : Il se dit de l'orientation verticale d'un document. Il est aussi appelé "format à la française".

Forme de découpe : Elle est utilisée lorsque le document ne peut pas être découpé au massicot, c'est-à-dire en ligne droite. Il sera alors découpé selon une forme personnalisée ronde, cœur, etc.

Format ouvert : Il correspond au format à plat donné pour les brochures, dépliants, etc. Il définit toute la surface du document avec ses volets ouverts.

Format fermé : Il s'agit de la surface du document plié ou avec ses volets fermés.

Fourreau : Ce terme définit un ourlet créé sur une bâche ou un drapeau pour permettre de faire passer des câbles ou des tubes.

G

Gabarit : Il s'agit d'une mise en page constante. C'est un fichier de tracés qui facilite l'impression et/ou la mise en œuvre d'un document. Il est fourni au client afin de matérialiser la taille, les bords perdus, les bords de sécurité ou encore la zone inexploitable.

Ganse : Elle compose une oriflamme. La ganse se trouve sur le côté, elle est cousue à la voile et accueille le mât.

Gaufrage : Cela consiste à repousser le papier pour faire ressortir du texte ou une image. Cela donne du relief au produit imprimé.

Grain : Il définit la rugosité d'un fichier, notamment des papiers.

Grammage : C'est le terme utilisé pour parler du poids au mètre carré d'une feuille.

Graphisme : Ce mot s'emploie pour parler de créations artistiques. Cet enseignement consiste à créer et/ou utiliser des éléments graphiques. Les éléments graphiques regroupent les dessins, photographies/images, typographies, etc.

H

Habillage : Se dit d'un texte qui épouse les bords d'une illustration.

Hirondelles : Ce nom définit en imprimerie les repères qui facilitent le repérage sur un document. Elles doivent être superposées pour permettre un contrôle exact. Elles sont aussi appelées repères de coupes ou croix de repérage.

Homothétie : C'est le fait de réduire ou d'agrandir une image sans changer son rapport hauteur/largeur. C'est un agrandissement et/ou réduction proportionnels au document original.

I

Illustrator : C'est un logiciel utilisé lors de la création graphique vectorielle. Il est idéal pour un logo. Il est édité par Adobe®.

Image en filigrane : Elle est incrustée dans le papier dans les tramés légers. Le filigrane est une marque que l'on ne voit que par transparence dans le corps du papier. Il est par exemple présent sur du papier Opale®.

Image numérique : C'est un visuel qui est fait d'un ensemble de pixels. C'est le nom donné à toutes les images acquises, stockées ou créées dans un système numérique (ordinateur par exemple).

Image vectorielle : Il s'agit d'une image numérique composée de tracés, peut également s'appeler image en mode trait. Elle est composée d'objets géométriques (segments, arcs de cercle, etc.).

Imposition : C'est une des étapes de prépresse qui se déroule juste avant le lancement en impression des documents. Il s'agit du montage des fichiers sur une grande feuille dite planche.

Impression numérique : Il s'agit d'un procédé d'impression qui vient en opposition à l'impression offset. Le fichier numérique est directement envoyé sur une machine pour une impression définitive.

Impression offset : C'est une impression traditionnelle dans laquelle l'image encrée du support se transfère de la plaque CTP. L'encre n'est pas reportée sur le papier, mais sur le blanchet. Et le blanchet se transfère lui sur le papier.

Impression sérigraphie : C'est un procédé qui utilise des pochoirs (écrans) qui s'interposent entre l'encre et le papier. Elle est souvent utilisée pour imprimer sur des grands formats, plus épais. On peut aussi imprimer sur d'autres supports comme le PVC, l'adhésif, etc.

InDesign : Il est aussi édité par Adobe®. C'est un logiciel de mise en page, très utilisé pour réaliser des documents avec de nombreuses pages, comme un catalogue.

Inkscape : C'est un logiciel libre pour la création de dessins vectoriels.

Infographie : Elle représente l'action de travailler sur un document, une image ou un logo. Le tout en vue d'être imprimé ou diffusé.

J

JPEG : C'est un format qui peut être choisi lors de la sauvegarde d'une image sur ordinateur. Il permet de moyenner la perte de qualité du fichier.

K

Kakémono : C'est un élément de signalétique (display) qui est vertical. Il est composé d'une structure permettant de le dérouler et de le faire tenir droit avec des accroches par le haut. Il est également appelé Roll'up.

L

Laize : Il s'agit de la largeur de la bobine (de bâche, tissu ou vinyle). Ce terme est utilisé pour l'impression des grands formats.

Laminage : C'est un film de plastique, brillant ou mat, qui recouvre un sticker (par exemple). Il permet d'augmenter la durée de vie du produit. Il permet également de l'embellir.

Lettrine : C'est un art graphique qui consiste à insérer dans un texte la première lettre d'un mot en calligraphie, ou tout simplement en police plus importante.

Liasse autocopiante : C'est un produit composé de plusieurs feuillets autocopiants (papier carbone). Contrairement au carnet, les liasses ne sont pas reliées en bloc mais par deux, trois, etc.

Lithographie : C'est l'ancêtre de l'offset. Elle produit des dessins tracés avec une encre ou un crayon gras, le tout sur une pierre calcaire.

Logotype : Plus communément appelé logo, il est l'emblème d'une entreprise. Chaque société a le sien et il est unique.

M

Maculage : Ce sont des traces d'encre qui arrivent avec le frottement, quand les feuilles de papiers se chevauchent. C'est pour éviter cela qu'il y a un temps de séchage des imprimés.

Magnet : C'est un outil aimanté habituellement utilisé comme outil publicitaire. On l'applique sur un support métallique.

Main : Quand on parle d'un papier, il s'agit du rapport entre son épaisseur et son grammage, c'est sa rigidité. Plus un papier est lourd, plus sa main est importante.

Marouflage : Ce terme désigne une opération qui consiste à fixer un papier sur un support plus rigide, avec une colle très forte appelée maroufle. Elle durcit au séchage et vient renforcer le support fixé.

Masque d'écrêtage : Ce calque, utilisé sur les logiciels du design, permet à un calque A de prendre la forme du calque B juste en dessous. Par exemple, dans un calque rond vous pourrez ajuster une photo pour qu'elle épouse la forme.

Massicot : C'est un terme utilisé pour désigner la machine qui effectue la coupe des documents.

Micro-perforation : C'est un mot utilisé pour de la découpe en pointillés. Elle est effectuée sur un talon de billet par exemple.

Montage : Il s'agit de mettre en place une maquette, pour constituer un document prêt à être imprimé. C'est la dernière étape avant d'imprimer un livre par exemple.

Mur d'image visuel : C'est un outil démontable pour communiquer visuellement. Il peut être en PVC ou en Toile. Il rejoint le principe du photocall.

N

Niveau de gris : Il va varier du noir au blanc. C'est la densité des couleurs qui va changer. Pour une image numérique, nous parlons de luminosité d'un pixel.

Noir soutenu : Il s'agit de la couleur noire sur un document, mais un noir intense et profond. Il est soutenu par des valeurs de CMJ (cyan, magenta, jaune).

Note adhésive : C'est une petite feuille de papier qui détient une bande adhésive sur un de ses côtés. Elle peut être collée temporairement et détenir une note écrite.

Nuancier : Il désigne un outil d'infographie sur lequel se trouvent toutes les teintes de couleurs. C'est un catalogue visuel qui définit un ensemble de couleurs.

O

Œillet : Il vient s'insérer sur des produits imprimés pour permettre d'attacher ces impressions à des crochets ou des cordes. Il est souvent en nickel pour une haute résistance.

Offset : C'est un procédé d'impression dans lequel l'encre du support à imprimer n'est pas envoyée immédiatement sur le papier. L'image est d'abord envoyée sur le blanchet. C'est-à-dire que le fichier est insolé sur des plaques photosensibles (CTP) puis adapté à un cylindre avec l'ajout d'un blanchet.

Opacité : Son antonyme est la transparence. C'est la qualité qu'a un document à laisser passer ou non la lumière. Plus il est opaque, moins la lumière passe.

OPI : L'OPI, ou Open Prepress Interface, aide à la manipulation des images sur les logiciels PAO. Il allège le poids des fichiers.

Oriflamme : Autrement appelée Beach Flag, elle se dessine sous forme de drapeau. Elle peut être utilisée en extérieur comme en intérieur. Elle est composée d'une ganse, d'une voile, d'une embase (pied) et d'un mât.

Ozalid : C'est une épreuve qui sert de BAT avant l'impression. L'imprimeur s'en sert pour des vérifications, comme par exemple pour valider le bon emplacement des éléments à imprimer.

P

Page : Elle désigne la face d'une feuille (une feuille = 2 pages).

Pantone® : C'est une entreprise universelle qui regroupe 992 couleurs. Chaque couleur a le même code, pour tous (imprimeur ou client), ainsi il garantit une fidélité du résultat final.

Pantonier : C'est un nuancier composé de couleurs qui définissent des teintes spécifiques. Ce sont les couleurs Pantone® qui sont reproduites sur ce nuancier.

PAO : La publication assistée par ordinateur regroupe les procédés qui permettent de créer un visuel ou document quelconque. Ainsi la PAO regroupe les logiciels graphiques, comme Illustrator, Indesign etc.

Papier : Le papier est le support d'impression par défaut de l'imprimerie traditionnelle. Il existe plusieurs types de papier : couché brillant, couché mat, offset, etc. Ainsi que différentes marques de renom, comme Bristol, Curious, Cryogen, etc.

Papier bristol : C'est un papier reconnu pour sa blancheur, il est apprécié pour la création de cartes de visites administratives.

Papier couché : C'est un papier rendu lisse avec un traitement de surface. Il peut impliquer les notions de "couché brillant" ou "couché mat" pour les papiers en impression.

Papiers de création : Ils sont authentiques et originaux car ils définissent l'inspiration des créateurs. Ils apportent très souvent une touche de luxe, notamment avec du "curious metallic" ou avec un fond Pantone® pailleté. Ce sont des papiers pensés par des artistes.

Papier entête : Sur celui-là le sigle, l'adresse et/ou le logo de l'entreprise est imprimé. Il est idéal pour envoyer des lettres ou d'autres documents officiels.

Papier offset : C'est un papier lisse qui détient une grande imprimabilité. C'est un papier qui n'a aucun traitement et qui est plus polyvalent.

Papier peint : Il vient recouvrir seulement un pan de mur ou la totalité des murs d'une pièce. Il peut être imprimé en papier effet crépi, plâtre, cuir ou pinceau.

Paquetage : C'est une des dernières étapes en imprimerie. Elle consiste à rassembler les documents imprimés pour les envoyer en livraison.

PDF : Le Portable Document Format est un langage pour décrire le format d'un document à la sauvegarde. Il est très apprécié dans le monde de l'imprimerie car il préserve la mise en page, les polices, les symboles, etc. Pour un envoi de fichier ou de visuel, c'est ce que tout imprimeur vous conseillera.

Pelliculage : Il s'agit d'un film plastique déposé sur les produits lors de l'impression. Il vient protéger et embellir l'imprimé. Ce film peut être mat, brillant ou soft touch. Cette dépose est effectuée à l'aide d'une pelliculeuse

Pelliculeuse : C'est le nom de la machine qui effectue le pelliculage sur les documents.

Perforation : C'est un terme utilisé après l'impression, durant le façonnage. C'est la réalisation de trous sur les imprimés afin de pouvoir les insérer dans un classeur, par exemple, ou d'accrocher son badge à un tour de cou.

Petit fond : Il correspond à la marge intérieure d'un document ou la partie située entre le côté latéral du document et le pli central.

Pétouille : Ce mot qui fait sourire définit les petits défauts (poussières ou tâches) qui viennent s'incruster sur un document imprimé.

Photocall : C'est un décor imprimé devant lequel des participants d'un salon ou autre évènement seront pris en photo. C'est un outil de communication visuelle.

Photoshop : Autre logiciel édité par Adobe, il est utilisé pour la retouche de photographies et le traitement d'images.

Piqûre à cheval : Elle désigne le fait d'agrafer un document par la tranche. Elle est autrement appelé "agrafe" ou "piqûre".

Pixel : Px est une unité qui permet de mesurer la définition d'une image numérique.

Plaque : La plaque offset est utilisée dans en imprimerie offset pour reproduire l'image à imprimer et guider l'encre sur le blanchet.

Planche : C'est un document ou un ensemble de documents apposé sur une même feuille pour ensuite être imprimé.

Planche mi-chair : C'est un type de découpe utilisé pour les supports adhésifs. Une découpe est réalisée de façon à ne pas entamer la pellicule de protection. Elle permet de décoller les adhésifs plus facilement de la planche.

Plastification : Autrement appelé le laminage, il s'agit de déposer une pellicule transparente adhésive. Il peut donner différentes finitions au produit : mat, brillant ou soft touch. La plastification permet d'augmenter la durée de vie du produit.

Pli Accordéon : Il désigne le pliage d'un document en forme de M.

Pli central ou pli simple : Il s'agit d'un pliage au milieu d'une page. Il s'agit par exemple de plier de façon égale une feuille A4 en deux.

Pli croisé : Les pliages sont réalisés perpendiculairement.

Pli décalé : Il désigne un pliage particulier qui laisse entrevoir une partie du document. Il s'agit, par exemple, de plier une feuille A4 en laissant dépasser 1/3 de la feuille.

Pli fenêtre : Le document est représenté comme une véritable fenêtre. C'est-à-dire que les côtés droits et gauches, du document, sont repliés vers le centre de manière égale.

Pli portefeuille : Il permet un pliage parallèle de type fenêtre, grâce auquel les deux feuilles extérieures peuvent se replier vers le milieu (pli central).C'est-à-dire qu'il s'agit d'un pli central ajouté à un pli fenêtre.

Pli roulé : C'est un pliage qui permet aux différentes pages de fermer un document en se superposant. Il est réalisé en pliant la feuille au 1/3 du document puis au 2/3.

PLV : C'est un sigle pour définir un ensemble de supports publicitaires présentés sur un point de vente (magasin, par exemple). L'acronyme PLV signifie "publicité sur lieu de vente".

Police : Appelée également police de caractères, c'est un synonyme de typographie. Elle définit le style du texte.

Polychromie : Elle désigne l'impression de plusieurs couleurs sur un même document. Cette impression est définie à partir de tons directs.

Pose : Ce terme peut désigner deux actions. La première est le fait de fixer ou coller un support grand format comme un adhésif par exemple sur une vitrine. La seconde désigne un exemplaire du même document ou de plusieurs documents amalgamés (ou imposés) sur une même planche pour permettre une impression simultanée.

Post-it : C'est une marque déposée qui définit des petites notes adhésives.

Prépresse : C'est un terme qui regroupe les étapes avant l'impression comme les opérations graphiques, de conception ou d'imposition.

Presse : C'est un terme utilisé pour définir l'impression de textes et d'illustrations sur du papier en exerçant une forte pression. La presse est préalablement encrée pour que cette encre se dépose sur le papier.

Prise de pinces : Cette prise permet au document d'être tenu dans la machine pendant l'impression. Le terme désigne la marge non-imprimable qui se situe sur la largeur.

PVC : Le polychlorure de vinyle est un matériau synthétique. Il est très souvent utilisé pour de multiples produits comme des panneaux, des bâches ou encore des cartes de fidélité.

Q

Quadrichromie : C'est un mode colorimétrique CMJN (cyan, magenta, jaune, noir). Elle est très utilisée en imprimerie.

R

Rainage : Il est utilisé sur les grammages supérieurs à 170g/m² pour permettre un pliage du papier sans aucune cassure des fibres du papier.

Rame : Elle représente l'unité quantitative du papier par paquet.

Rastérisation : Autrement appelé pixellisation, ce procédé consiste à convertir une image vectorielle en un autre format pour qu'elle soit affichée ou imprimée.

Recto : C'est le côté face d'une feuille ou autrement appelée la première face.

Ré-échantillonnage : Il s'agit dans l'imprimerie de modifier le nombre de pixels lorsqu'une image se redimensionne. Cela peut altérer la qualité du visuel.

Refente : Ce terme est utilisé pour les stickers. Il désigne le fait de défaire plus facilement la pellicule de protection de l'adhésif.

Reliure : C'est grâce à cette technique que les documents de type livrets ou magazines sont assemblés. Les reliures peuvent être entre autre en spirale, dos carré collé ou agrafé deux points métal.

Repérage : Il définit l'ensemble des techniques qui permettent de placer la feuille de papier sous la presse, pour chaque passage d'une couleur. La superposition assure le repérage.

Repiquage : C'est l'action d'imprimer à nouveau sur une feuille déjà passée à l'impression. C'est une impression complémentaire.

Réserve : C'est un synonyme de la défonce. Il s'agit des textes ou des images qui sont en blanc sur un document imprimés.

Résolution : C'est le rapport entre la définition et la taille réelle d'une image. Elle doit être respectée pour une impression en haute qualité. Sa valeur s'exprime en DPI.

Retiration : Il s'agit d'imprimer en même temps le recto et le verso d'un document. Cela peut également consister à retourner la feuille imprimée en recto pour imprimer le verso sans changer de forme.

Retrait : Il désigne les pages plus courtes et moins épaisses qui se trouvent à l'intérieur d'un magazine par exemple. C'est un phénomène qui se déroule, lors de la reliure, quand la couverture est plus épaisse que l'intérieur.

RFID : Il s'agit d'une technologie qui vient s'insérer dans une puce sur des cartes PVC. Ce système est activé par électromagnétisme. Il permet notamment de communiquer sans contact.

Roll'up : C'est un outil de signalétique salon qui prend la forme d'un kakémono. C'est un visuel imprimé qui tient sur une structure portante appelée enrouleur.

Roulage : C'est l'action de l'impression en elle-même. Ce terme dénonce l'opération faite une fois la machine lancée.

Rubalise : C'est un ruban signalétique en polypropylène, le plus souvent utilisé pour délimiter un périmètre ou mettre en place une signalisation.

RVB : rouge, vert, bleu. Ce sont les couleurs premières utilisées par les ordinateurs (et toute source lumineuse). Le RVB est utilisé pour une image diffusée sur le web. Ce mode est non préconisé pour une impression, dans la majorité des cas il sera converti en CMJN.

S

Saturation : On utilise ce terme pour définir l'intensité d'une couleur. Plus elle est saturée, plus son intensité est élevée.

Sérigraphie : Elle désigne une technique d'impression qui peut s'appliquer à divers documents. C'est un peu la même chose qu'un pochoir sauf que la couleur passe "au travers d'un écran", l'encre se dépose en suivant les formes ouvertes sur l'écran.

Siccomètre : Il permet de mesurer le temps de séchage des encres.

Sigle : Ce terme désigne un ensemble d'initiales qui forme une abréviation.

Signet : Ce terme désigne un ruban ou filet qui est inséré dans un livre comme marque-page.

Simili : Cela désigne une image créée à demi-teintes avec un dégradé de valeurs.

Sous-main : C'est un objet usuellement sur un bureau. Le calendrier sous-main, par exemple, est placé sur l'espace de travail, il est constitué d'un bloc de feuilles grand format, permettant de prendre des notes.

Spirale : C'est une reliure très utilisée. Elle représente des petits anneaux successifs sur la tranche du document. La marque communément utilisée est le WIRE-O.

Stand parapluie : C'est en terme plus connu un "mur d'image visuel". Il prend ce nom, car il se plie et se déplie comme un lit parapluie. Ce support permet d'exposer à la verticale un visuel à la façon d'un fond de scène.

Sticker : C'est un autocollant, petit format, imprimé sur un adhésif pour coller ce support de communication ou publicitaire en intérieur et en extérieur.

Support : C'est un terme général qui définit la matière utilisée pour imprimer un document. Le papier ou le PVC sont des supports.

Surfaçage : C'est un terme qui regroupe l'ajout de vernis ou l'ajout d'un pelliculage sur un document quelconque.

T

Tabloïd : Ce mot piqué aux anglo-saxons désigne un format un format de 11 pouces par 17 pouces (environ 28 x 43cm), soit un petit format de journal.

Taille-douce : Il s'agit, ici, d'un procédé utilisé lors de l'impression. Il consiste à imprimer un creux avec une gravure, à la main, sur du cuivre.

Ton : C'est une couleur qui diffère de son origine. Le ton est très léger. Par exemple, vous pouvez demander un ton différent du vert habituel. Le ton définit également la couleur d'un objet (par exemple une nappe dans les tons bleus).

Tons directs : Ici les couleurs Pantone® sont directement utilisées, on ne passe pas par le CMJN. Pantone® regroupe 992 couleurs.

Totem : C'est un outil qui se trouve dans la famille des supports dite de "signalétique". Il est utilisé verticalement dans des évènements car il est très visuel. Il peut être fixe ou mobile.

Traits de coupe : Ils sont nécessaires lors de la coupe au massicot. Ce sont les repères permettant de savoir comment couper le document.

Trame : Elle correspond à un maillage de points qui permettent de reproduire des images. Les différentes couleurs et densités sont réalisées grâce à la variation des surfaces des points de trame et représentent l'image.

Trichromie : C'est une impression comportant uniquement trois couleurs. Généralement le noir est exclu.

U

V

Vectoriel : Terme utilisé pour définir le tracé d'un logo ou d'une image. C'est une forme composée de points (modifiables). Le vectoriel permet de modifier sans dégrader l'image.

Vergé : Le papier "rives vergé" est un papier texturé. Il est constitué de fines lignes horizontales incrustées dans l'épaisseur du papier.

Vernis 3D : C'est une technique d'impression qui vient s'ajouter aux documents pour rehausser des éléments graphiques de la carte. Il se ressent au toucher.

Vernis sélectif : Il vient mettre en surbrillance des éléments du fichier imprimé (textes importants, par exemple). C'est le vernis qui se sent le moins au toucher, il est aussi appelé vernis 2D.

Verso : C'est le contraire du recto. Il s'agit de la "face arrière" d'une feuille.

Vitrophanie : C'est un adhésif transparent souvent utilisé pour les vitrines des magasins. Lorsqu'il est collé sur une vitre de l'intérieur, il se voit de l'extérieur.

Vinyle : C'est un support d'impression plastique de type adhésif. Ce support à une durée de vie supérieure au papier, il est apprécié pour une utilisation en extérieur.

Volet : Ce terme est énoncé pour désigner le panneau d'un dépliant. Le nombre de volets est défini par le type de plis du document (par exemple : un dépliant avec pli portefeuille a trois volets).

W

X

Y

Z

Zone inexploitable : Elle définit une zone du document dans laquelle il ne faut pas placer de texte, car cette partie ne sera pas visible.

Zone tranquille : Elle est le synonyme d'une zone neutre. C'est un endroit sur le visuel, en bordure du document, où il est conseillé de ne pas placer de texte ou d'élément graphique important. C'est un bord de sécurité à respecter pour une impression.

0-9

3D : Ce terme "trois dimensions", est utilisé pour parler des images en relief. Par exemple, un vernis 3D met un texte en relief sur une carte de visite.

Attente téléchargement
Patientez...
Chargement...