Realisaprint.com a récemment sorti sa gamme de textile personnalisable. Parmi celles-ci, nous retrouvons le tee-shirt, le polo, le sweatshirt, le tablier et le vêtement EPI. D’autres produits sont encore à venir : vestes, casquettes, bonnet, bagagerie et serviettes. Nous avons alors choisi une impression DTG. Mais pourquoi ce choix ?

Les avantages d’une impression DTG

Là où de nombreux concurrents ont choisi la sérigraphie, le flocage ou encore le DTF, nous avons choisi une tout autre technique d’impression. En acquérant les premiers l’Epson Surecolor SC-F3000, nous avons choisis de nous tourner vers une impression DTG. En anglais « Direct To Garment », cette technique d’impression directe possède de nombreux avantages qui ont su nous séduire.

Notre objectif ? Répondre aux attentes de nos clients, ainsi qu’aux nôtres. Il était donc nécessaire de trouver LA technique qui nous permettrait d’assurer une bonne qualité d’impression tout en pouvant proposer de petites ou grosses quantités. Ce procédé possède de nombreux avantages qui nous ont convaincus de le choisir plutôt qu’un autre.

Tout d’abord, il permet de reproduire n’importe quel visuel : photo, texte, logo… Une liberté totale est donc offerte à nos clients. Une impression DTG est source de longévité, il est résistant et ne se détériore pas lors des lavages. Ce point était essentiel à nos yeux car nous cherchons à proposer de la bonne qualité à nos clients. Également gage de qualité, l’impression n’est pas perceptible au toucher. Elle est invisible. Il n’en serait alors que plus agréable à offrir.

Comme expliqué au-dessus, cette technique nous permet de proposer à vos clients de choisir de petites ou grandes quantités, et cela dans le but de satisfaire les besoins de chacun. Enfin, réaliser une impression sur textile, grâce à ce procédé, est facile à lancer : un gain de temps considérable à l’inverse de certaines techniques artisanales bien plus longues.

Il est important de savoir que, pour que le DTG fonctionne, le textile doit être composé à 70% de coton. Comme cela ne peut être le cas sur tous les textiles que nous proposons, un pré-traitement est effectué afin d’assurer le meilleur rendu possible. Nous vous recommandons ainsi un premier lavage sur votre textile.

Cette technique d’impression est plébiscitée par les professionnels de la communication puisqu’elle permet de reproduire de nombreuses couleurs, intenses ou dégradés, par rapport à d’autres impressions. Elle est la technique la plus précise puisqu’elle fonctionne par imprégnation des fibres du tissu par l’encre d’impression.


Pour parler un peu des autres techniques d’impressions…

Le textile publicitaire est un moyen de communication hautement utilisé. Il existe ainsi de nombreuses techniques d’impressions, autre que le DTG, comme par exemple la sérigraphie, le flocage ou le DTF. Il est également possible de faire de la broderie, mais nous vous parlerons un peu plus tard de ce procédé.

La sérigraphie est une technique d’impression qui fonctionne par encre appliquée dans un écran et qui, couleur par couleur, reproduit le visuel directement sur le vêtement. Très réputée, elle possède une bonne tenue dans le temps et est également imperceptible au toucher. De prime à bord, il semblerait que cette technique ressemble au DTG. Seulement la sérigraphie ne permet pas l’impression de photo. Cette technique est en effet réservée à la quadri, procédé qui ne peut pas être effectué avec la sérigraphie. De plus, le procédé est bien plus long et privilégie donc les grosses séries.

Il existe également le flocage. Ce procédé permet de transférer directement sur le textile par un procédé de pression thermique. Le flocage a l’inconvénient d’être perceptible au toucher, en effet il propose un aspect velours. Cette technique a cependant ses limites : elle ne tient pas très bien dans le temps et ne passe pas dans le sèche-linge. Le procédé est très long à l’impression car il nécessite un échenillage.

Le DTF, Direct To Film, appelé également sérigraphie numérique, est un procédé qui consiste à imprimer sur un film pour le transférer ensuite. Cette technique possède, tout comme le DTG, de nombreux avantages. Le DTF a lui aussi la possibilité d’imprimer tout type de visuel. L’imprimé est élastique et ne fissure pas. Il est résistant au lavage et donc durable dans le temps. Cependant le DTF a ses limites : c’est un procédé artisanal très long en production.